top of page
Rechercher

Thérapie de couple-Thérapie familiale-Médiation familiale... Que choisir ?

Employons une métaphore : Lorsque des personnes se présentent, elles arrivent comme avec une malle*.

Dans l’espace thérapeutique, le professionnel va inviter les personnes à ouvrir la malle, retirer les objets qu’elle contient, pour arriver à un double fond. Du fait de sa formation, il va pouvoir accompagner les personnes dans l’exploration de ce double-fond. Il pourra les aider à réorganiser cet espace secret qui est le leur, puis à remettre les objets pour refermer la malle qui leur appartient.

En effet, la thérapie familiale et la thérapie de couple visent à résoudre des problèmes familiaux ou de couple en ce qui concerne la relation. Leur objectif principal est d’apporter une lecture des difficultés rencontrées par une famille ou par un couple. Le thérapeute va notamment aider les personnes concernées à analyser les actions et les réactions de chacun. Il pourra aussi leur permettre de faire l'expérience d'un nouveau mode relationnel en séance, ce qui pourra avoir un impact durable sur la vie conjugale et/ou familiale.

La formation et la personnalité du thérapeute vont colorer sa manière de travailler.  

Dans l’espace de la médiation familiale, la malle est aussi du voyage. Mais le médiateur n’est pas habilité à l’ouvrir. Il lui faudra pourtant quelques objets qu’elle contient s’il veut les aider à avancer. Seules les personnes pourront l’ouvrir, et mettre dans l’espace de médiation ce qu’ils souhaitent. Mais le médiateur ne mettra pas la main dans la malle, il ne s’approchera pas du double fond. Ainsi, c’est avec ce que les personnes amènent, par elles-mêmes, que le médiateur familial va les accompagner concrètement. Parallèlement, le médiateur pourra indiquer l’adresse d’un « serrurier » (thérapeute de couple ou de famille, conseiller conjugal et familial, …), si les personnes n’en connaissent pas et le demandent.

En effet, la médiation familiale s’attache à travailler sur les conflits avec l’aide d’un tiers, lorsqu'il est nécessaire de trouver des solutions concrètes, par exemple dans le cas d’une séparation, d’un divorce ou d’un héritage. Le médiateur n’est pas un juge, il ne tranche donc pas les désaccords. Sa position de neutralité encourage les parties prenantes à s’accorder sur la meilleure solution possible. La médiation permet notamment de rédiger un écrit par lequel les personnes peuvent s’obliger mutuellement à faire ou à ne pas faire quelque chose, suivant une obligation légale (par exemple, une contribution alimentaire à la suite d’un divorce) ou de manière contractuelle. Au terme de la médiation, il est donc possible de bénéficier d’un accord concret, que le tribunal pourra homologuer, rendant le document juridiquement contraignant.


Si vous hésitez à consulter l’un de ces professionnels, n’hésitez pas à nous contacter ! Nous pourrons vous aider à choisir ce qui est le plus adapté à votre situation.

#thérapie de couple #thérapie familiale #médiation familiale #Horizon78




120 vues0 commentaire
bottom of page