top of page
Rechercher

Séparation : on vous dit de tourner la page !!!

Pas si simple pour tout le monde…

J’ai eu l’opportunité d’animer un groupe de parole au sein d’un Centre social sur le thème « Deuil, séparation, rupture, perte : comment traverser ces évènements ? ».

J’ai été frappée par le parallèle entre une expérience de séparation de couple et celle de deuil. L’un des participants, qui était en cours de divorce, a pu identifier que chacun de ces mots correspondait à une étape bien précise de ce qu’il vivait depuis 2 ans :

Rupture au moment de l’annonce de la décision

Séparation quand son conjoint a quitté le domicile

Deuil de la relation à son conjoint

Perte de la famille telle qu’il l’avait imaginée

 

Comme pour un deuil, en cas de séparation, la société nous enjoint de passer à autre chose, de tourner la page. « Quand même, cela fait 2 ans que vous êtes séparés !! », « Un de perdu, 10 de retrouvés !! »….

La réalité est bien plus complexe…

 

Le processus de séparation va dépendre de différents éléments : quelle relation avais-je avec mon conjoint? Depuis combien de temps? Comment cela se passait-il? Dans quelles conditions s’est passée la séparation? Comment je la vois : un échec?

Pour certains, ce processus va prendre un peu de temps mais sans trop de difficultés.

Mais la séparation, comme le deuil peuvent réactiver les différentes séparations vécues auparavant, qu’elles soient amoureuses ou affectives. La personne pourra avoir un sentiment de perte d’une partie d’elle-même ou de son identité en se séparant de l’autre, (perte d’un statut aussi), de paralysie ou d’effondrement. Ce sont les mêmes sentiments que peut avoir un bébé les premières fois où il est séparé de son /ses parents.

Pour nous aider à comprendre, faisons appel au psychologue John Bowlby, qui a étudié le développement du bébé et de son lien avec le/les parents (ou figure d’attachement), et qu’il appelle attachement. Ce besoin de contact social est vital pour le bébé et l’attachement se développe à mesure que le parent répond aux besoins de son enfant de façon rapide, prévisible, appropriée et constante. Ce sont ces réponses qui vont permettre à l’enfant de se sentir en sécurité pour pouvoir ensuite explorer son environnement, et apprendre notamment à se séparer pour devenir un jour autonome. Il aura alors un attachement dit « secure ». S’il a vécu des stress très importants, avec un sentiment d’abandon, parce que personne ne l’a préparé, ne lui a expliqué et/ou ne l’a consolé, il aura peut-être un attachement « insecure » et supportera difficilement les séparations suivantes.

Les adultes qui ont vécu auparavant des expériences douloureuses de séparation, d’abandon, de rejet, peuvent lors d’une séparation amoureuse, traverser les mêmes émotions que le bébé : révolte, désespoir, retrait, sentiment de solitude.

 

On peut retrouver dans le processus de séparation les 4 composantes du deuil :

Choc, déni, sidération : la personne met en place consciemment ou non des protections plus ou moins massives, et procède à une sorte d’anesthésie émotionnelle. Elle peut sembler figée, robotisée. 

Fuite, recherche : la personne réalise que le conjoint n’est plus là et elle souffre de ce manque. Elle peut garder les objets, des messages… mais aussi s’anesthésier (par des addictions par exemple), pour échapper à la réalité.

● Déstructuration, errance, « dépression » : la personne a conscience de la perte du lien, et ne sait pas encore comment vivre sans. Le vécu émotionnel reste fort, et il y moins de soutien de l’entourage… La personne sent une souffrance sans fin, et perd de vue qu’il s’agit d’un processus.

Restructuration : la personne retrouve des parties d’elle-même (comme sa joie de vivre, ses envies de projets, sa sociabilité…) d’avant la séparation, mais avec une tonalité différente. Elle redéfinit son rapport au monde, sa place, son statut.

 

 

Rester bloqué dans l’une des composantes peut faire souffrir et un accompagnement par un professionnel peut permettre de sortir de cette situation douloureuse liée à la séparation.

Vous pouvez nous contacter pour une thérapie individuelle au 0618296579 ou par mail : horizon78.asso@gmail.com.


Thérapies séparation de couples Horizon78

 

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page